la tarte aux pommes

Quand le Père Noël apportait des pommes

"Avant, c'était différent". Cette phrase, vous l'avez sûrement déjà entendue de la bouche de votre grand-mère, mais dans le fond, c'est peut-être vrai. C'est comme pour ma première rencontre avec le Père Noël, il y a des années et des années, à l'époque où il n'y avait pas encore autant de cadeaux. A cette époque, il n'y avait rien de plus beau que préparer un gros gâteau aux pommes en famille. Et trouver sous le sapin un panier rempli de pommes, c'était le plus gros des cadeaux.

Mais une fois, ça ne s'est pas passé comme ça. Une épaisse couche de neige recouvrait tout le paysage quand ma mère est entrée un soir dans la cuisine et nous a dit que cette année, il n'y avait pas assez de pommes pour faire un gâteau. Nous étions si tristes. Mais la même nuit, il est arrivé quelque chose d'incroyable. Nous avons été réveillés par un grand bruit et nous nous sommes glissés dans le salon. Et là, nous n'en avons pas cru nos yeux: devant le sapin, il y avait un énorme panier rempli de pommes et nous avons juste eu le temps d'apercevoir par la fenêtre le bonnet du Père Noël qui disparaissait dans la nuit noire...

Ce Noël a été le plus beau que nous ayons jamais eu. Aujourd'hui encore, je ne sais toujours pas qui nous a apporté des pommes cette nuit-là, et si un vrai Père Noël ne s'en est pas un peu mêlé ... Mais croyez-moi, il y a une chose dont je suis vraiment, vraiment sûre depuis cette nuit-là, c'est qu'il n'y a pas de plus beau cadeau que la famille.


 Envie de lire d'autres histoires? Découvrez dès maintenant les aventures de Léo, Mia, Lapinou et Petite Fée dans nos contes NIVEA Tales.

arbre de Noel

Comment l'arbre est arrivé dans la maison

Chaque année, avant que le Père Noël nous apporte des cadeaux, papa et moi, nous allons chercher un sapin de Noël. Nous allons à un certain endroit où il y a toujours beaucoup d'arbres, et nous en choisissons un. Maman prépare le repas et à notre retour, nous décorons l'arbre ensemble. Cette année, nous étions tous encore plus contents, parce que ma petite sœur était maintenant assez grande pour pouvoir venir avec nous. Nous savions aussi très exactement quel arbre nous voulions! Je voulais le plus grand et ma sœur le plus beau.

J'avais déjà mis ma plus grosse écharpe, mais ma sœur avait besoin de plus de temps pour s'habiller. Nous sommes donc arrivés un peu plus tard que d'habitude. Et quand nous sommes arrivés là où nous achetons toujours notre arbre de Noël, tous les arbres étaient déjà partis et nous avons dû continuer à chercher.

Je commençais à me faire du souci et je me demandais si nous allions pouvoir être de retour à temps, lorsque nous sommes passés devant un bois et ma sœur a soudain crié: „Regardez! Là!“

Nous nous sommes arrêtés, nous sommes descendus de la voiture et nous avons marché un peu dans la forêt. Il faisait déjà sombre, on entendait des bruits bizarres et les branches craquaient. Je crois que ma petite sœur avait très peur!

Nous avons fini par arriver à une souche et juste à côté, il y avait un arbre cassé, tout seul , dans la neige épaisse. Ma sœur a regardé papa et a demandé: „Et si on prenait ce pauvre petit arbre à la maison?“

Papa et moi, nous aovns trouvé que c'était une très bonne idée et on est retourné à la maison, tout heureux d'avoir enfin trouvé notre arbre.


A notre retour, Maman a été un peu étonnée en voyant l'arbre que nous avions choisi. „Ce n'est pas tout à fait ce que vous aviez imaginé!“, dit-elle, étonnée.


„Maman!“, avons-nous crié, et nous lui avons expliqué: „C'est vrai que ce n'est pas le plus grand, ni le plus beau des sapins, mais maintenant, il a une maison, parce que personne ne doit rester tout seul à Noël!“ Alors maman et papa ont souri, et je crois que le Père Noël aussi.


Envie de lire d'autres histoires? Découvrez dès maintenant les aventures de Léo, Mia, Lapinou et Petite Fée dans nos contes NIVEA Tales.