Wandern in der Schweiz

Les chansons suisses préférées de randonnée

Chantez avec nous
Tout savoir sur l'origine des chansons de randonnée ainsi que l'histoire & les plus belles anecdotes des chansons suisses les plus appréciées pour randonner.

Chantez avec nous ensemble

On a toujours chanté et yodlé en randonnant. Quand on profite du grand air, au milieu de la nature, entouré par les sons et les langues des habitants des montagnes, quoi de plus beau, bien souvent, que d'entonner soi-même une chanson de randonnée ou de laisser libre cours à ses émotions en yodlant.
 
Chanter rend heureux, ça ne fait aucun doute. Mais pourquoi? Et pourquoi aimons-nous tant chanter lorsque nous sommes en pleine nature?
Penchons-nous sur ce phénomène et jetons un œil sur l'histoire des chansons de randonnée. Retrouvez également les chansons suisses de randonnée les plus belles et les plus appréciées.

Pourquoi chanter rend heureux

Tout le monde ne sait pas chanter, mais tout le monde aime chanter. Bien souvent, l'important n'est pas de chanter juste, mais simplement de chanter. En plus, chanter rend heureux et est même, d'un point de vue médical, bon pour notre santé. Et quand on chante avec d'autres, l'effet est même renforcé!

Le fait est que chanter est indissociable de l'homme, de son évolution tout comme de sa vie, du nourrisson au vieillard. Et même: chanter ensemble accroît la sensation de bien-être, renforce les défenses immunitaires et la respiration, protège des problèmes de voix et crée des liens avec les autres par-delà les générations et les conditions de vie.

Chanter ensemble, par exemple des chansons de randonnée, peut donc véritablement aider et et même avoir un effet thérapeutique sur nous.

Randonner et chanter, une vieille histoire d'amour

Nous le savons bien: randonner rafraîchit l'esprit et détend. Et chanter est bon pour la santé et rend heureux. Ce n'est donc pas étonnant que les deux effectués ensemble au grand air aient un effet dynamisant et mettent de bonne humeur. Mais quand les chansons de randonnée sont-elles apparues et comment sont-elles parvenues à ce statut de culte dont elles bénéficient aujourd'hui, et pas seulement en Suisse?
 
A l'époque des "Wandervögel (oiseaux migrateurs)", chanson et randonnée, c'était déjà une sorte de relation d'amour. Le mouvement "Wandervögel" est né à Berlin en 1896 et avait pour but de développer, loin des règles sociales autoritaires, un propre mode de vie en pleine nature.
 
Lors des changements politiques importants du XXe siècle, le mouvement Wandervögel s'est distingué notamment en chantant bien fort des chansons de randonnée, devenant ainsi, avec ses propres chants, un élément important de cette tradition. A partir de cette époque, il était de plus en plus naturel de chanter fort en randonnant.
 
Il existait d'ailleurs à cette époque un important répertoire de chansons de randonnée, car la plupart des chansons de randonnée que nous connaissons aujourd'hui, notamment en allemand, sont apparues au début du XIXe siècle. Mais avant d'en évoquer quelques-unes, jetons aussi un œil sur une tradition suisse encore plus ancienne, le yodel.

Le yodel: la langue (chantée) suisse
célèbre dans le monde entier

L'histoire du yodel, c'est du moins ce que prétend la légende, remonte à l'âge de pierre. L'appel de montagne en montagne, c'est à dire la communication d'un alpage à l'autre, est à l'origine du yodel. 
 
On pourrait décrire le yodel comme un chant alternant entre le registre de poitrine et le registre de tête, avec des syllabes n'ayant pas de signification verbale. Ce sont surtout dans les régions montagneuses peu praticables que des formes de communications particulières de yodel se sont développées, afin de se faire comprendre de colline en colline ou par exemple pour faire rentrer les vaches. 
 
Le yodel dans les chansons ou le chant dans les mélodies de yodel en chœur remonte au XIXe siècle seulement. Le yodel et les chants de yodel étaient autrefois une particularité des bergers et des armaillis. Ils exprimaient ainsi leurs joies et leurs peines dans la solitude des montagnes. Cette tradition a d'ailleurs perduré jusqu'à notre époque: aujourd'hui encore, au printemps, les armaillis montent vers les alpages verdoyants avec leurs troupeaux en yodlant et en chantant. Et à l'automne, quand ils reviennent dans la vallée, ils les quittent avec un dernier yodel et des cris de joie. 
 
L'amour de la nature et du pays, deux valeurs fondamentales en Suisse, sont aujourd'hui encore les principaux sujets de cette musique si particulière des alpages. Quelque chose que nous retrouvons aussi dans les plus belles chansons de randonnée.

Les chansons suisses préférées de randonnée

Vo Lozärn gäge Wäggis zue - Johann Lüthy

„Vo Lozärn gäge Wäggis zue“ est l'une des chansons de randonnée les plus appréciées de Suisse alémanique. Elle a été composée en été 1832 par le Suisse Johann Lüthy. Ce sont les beaux moments qu'il a passés sur le Rigi qui ont inspiré ce musicien passionné. Cette chanson exprimant toute sa gratitude a été écrite au cours de son voyage en bateau de Lucerne à Weggis.

En voici le texte - en VO :

  1. Vo Lozärn gäge Wäggis zue
    Holje-guggu, holje-guggu
    Bruucht me weder Strömpf no Schueh
    Holje-guggu, holje-guggu

    Hoduliduli hopsassa holje-guggu, holjeguggu
    Hoduliduli hopsassa holje-guggu-guggu

  2. Fahre im Schiffli öbere See
    Holje-guggu, holje-guggu
    Um die schöne Meitli z’gseh
    Holje-guggu, holje-guggu

    Hoduliduli hopsassa holje-guggu, holjeguggu
    Hoduliduli hopsassa holje-guggu-guggu

  3. "Meiteli, trink mer ned z’vel Wy
    Holje-guggu, holje-guggu
    S’Gäud das muess verdienet sy"
    Holje-guggu, holje-guggu

    Hoduliduli hopsassa holje-guggu, holjeguggu
    Hoduliduli hopsassa holje-guggu-guggu

Un kilomètre à marcher

Tout le monde connaît cette chanson française de randonnée "Un kilomètre à marcher", que les élèves germanophones apprennent à l'école, raison pour laquelle elle est connue aussi comme chanson enfantine. Mais à notre avis, elle est bien plus belle quand on l'entonne en randonnant :) Essayez, vous verrez!

Un kilomètre à marcher ça use, ça use
Un kilomètre à marcher ça use les souliers.

Encore un kiki un kilolo un kilomètre
Encore un kiki un kilolo un kilomètre de passer.

Un, deux.

Deux kilomètres à marcher ça use, ça use
Deux kilomètres à marcher ça use les souliers.

Encore un kiki un kilolo un kilomètre
Encore un kiki un kilolo un kilomètre de passer.

Un, deux, trois.

Protection solaire NIVEA

Nos recommandations pour vous